Un vélo cargo ? Késako ?

À la ville, à la campagne, le vélo cargo s’impose

Vous les avez peut-être déjà aperçus du côté d’Oullins ou de Vienne sur d’étranges vélos ou bien dans les hauteurs de Saint-Genis-Laval, non loin de l’observatoire. Eux, ce sont Vanille et Caramel, deux adorables ours en peluche, fidèles mascottes de RhonaVélo. Quant à ces vélos, il s’agit d’une catégorie qui rencontre actuellement un important succès auprès de cyclistes avertis ou non : les cargos. En moins de dix ans, ce segment, tout droit venu des Pays-Bas, s’est démocratisé en France. En 2020, on estimait ainsi à 11 000 le nombre d’unités vendues. D’ici à quelques années, cette catégorie pourrait même dépasser les 50 000 unités, tant elle séduit un public en quête d’une alternative à l’utilisation d’une seconde voiture ou simplement d’un moyen de transport plus écologique pour toute la famille.

Les différentes catégories de cargos

À l’origine, les vélos cargos étaient essentiellement musculaires. Mais avec l’avènement des moteurs électriques, la quasi-totalité des fabricants ont fait évoluer leurs offres pour le plus grand bonheur des utilisateurs, qui peuvent aisément atteindre les 25 km/h sans effort. En effet, les cargos sont des engins d’un certain poids (jusqu’à 50 kg pour les modèles famillaux et 150Kg pour les utilitaires pro) et à ce titre, il est évident qu’un moteur sera une aide précieuse pour gravir la colline de Fourvière ou simplement apprécier une promenade en famille dans les Monts du Lyonnais, grâce à une autonomie pouvant atteindre les 140 km. Si le choix d’un modèle électrique s’avère donc indispensable, reste à savoir quelle catégorie sera la plus adaptée à vos besoins et à vos déplacements : biporteur, long tail, short tail ou triporteur…

Les Biporteurs

Les cargos biporteurs sont assemblés sur une base de vélo avec deux roues et une caisse de transport située à l’avant, qui peut supporter une charge allant jusqu’à 200 kg. Ces modèles sont parfaits pour emmener les enfants à l’école ou faire les courses en famille. Surtout, ils sont plus maniables qu’un triporteur.

Les Triporteurs

Comme son nom l’indique, celui-ci est doté de trois roues, dont deux à l’avant, et d’une grande caisse. Plus stables, ces cargos peuvent embarquer une charge plus lourde, mais cela a un prix. En effet, les vélos à trois roues sont moins maniables et demandent clairement une phase d’apprentissage, en raison de leur encombrement et d’un rayon de braquage plus court que celui d’un biporteur.

Kiffy Explorer jaune mat

Les Long et Short Tails

Dans un autre registre, le marché a vu arriver les long tails et les short tails. Très proches d’un vélo classique mais avec un cadre rallongé, ceux-ci s’adressent à tout un chacun, puisqu’ils sont très maniables tout en disposant d’une belle capacité de transport. Ainsi, il sera aisé de se déplacer avec deux enfants à l’arrière, tout en stockant ses courses grâce aux accessoires adéquats (sacoches latérales).

Un large choix auprès de grandes marques

Chez RhonaVélo, nous proposons ainsi un large choix de modèles de 3 000 à 7 000 euros, avec les marques leader sur ce marché : 

Essayez votre prochain vélo cargo

Afin de vous aider dans votre réflexion, les magasins RhonaVélo d’Oullins et de Vienne disposent également de six modèles en test. Venez nous voir pour découvrir notre offre et réservez votre créneau pour essayer ces vélos atypiques, mais ô combien pratiques.

Financez votre vélo cargo

Comme pour les vélos électriques, il est aussi possible de bénéficier de subventions. Par exemple, la Métropole de Lyon pourra accorder une aide à l’achat de 100 à 500 euros.

Nous vous proposons aussi des solutions de financement en 2 à 4 fois (dans la limite de 4000€ financé) et des offres de leasing sur 12, 24,36 ou 48 mois, sans oublier un contrat d’assurance pour rouler l’esprit léger.

Nos vendeurs, experts en mobilité sur le bassin lyonnais, se feront un plaisir de dispenser les meilleurs conseils pour que vous trouviez le modèle adapté à votre usage et à votre budget. 

Partager :